La reprise du championnat devrait avoir lieu au mois de Janvier pour nos Eléphants. Malgré le confinement, nos joueurs ont continué les entrainements afin de ne pas perdre le rythme. Sylvain Roy nous donne son avis sur cette période pas simple pour l’équipe qui souhaite revenir au plus fort pour le prochain match

Cette période n’est-elle pas trop difficile pour vous et vos joueurs ?
Bien évidemment, ce n’est pas une période facile pour nous parce qu’on est privé de matchs. La compétition nous manque ! Maintenant, il faut savoir aussi relativiser : nous sommes en bonne santé, nous avons la chance de pouvoir nous entrainer sur la glace tous les jours. Notre situation n’est donc pas à plaindre.

Quelle est aujourd’hui la dynamique de l’équipe ?
Sans connaître la date de reprise du championnat, il était compliqué de conserver une dynamique intacte aux entrainements car je le répète la compétition reste notre principal moteur. Nous avons donc décidé de faire une coupure dans les entrainements la semaine dernière. Tout le monde a donc été mis au repos et certains joueurs en ont profité pour rentrer chez eux (au Québec et en République Tchèque).
Nous avons repris les entrainements cette semaine avec les joueurs présents et nous retrouverons l’effectif au complet en début de semaine prochaine pour repartir sur un cycle qui aura pour objectif d’être prêt (physiquement et dans le jeu) pour la reprise du championnat en janvier vraisemblablement.

Quel impact va avoir ce second confinement sur la suite de la saison de nos éléphants ?
C’est difficile à dire, l’avenir nous le dira… Ce dont je suis sûr, c’est que l’état d’esprit des joueurs, restera inchangé. Nos jeunes joueurs resteront conquérants (à l’image de notre début de saison), c’est dans leur ADN !

Êtes-vous prêts à reprendre la compétition le plus rapidement possible ?
Honnêtement, non ! Les joueurs ont eu une coupure et il est maintenant nécessaire de les reconditionner physiquement à reprendre la compétition. Eddy Paluch, notre préparateur physique, a d’ailleurs modifié son programme et est reparti sur un nouveau cycle basé sur une reprise en janvier.
Même chose côté jeu, trois semaines minimums de travail sur la glace sont nécessaires pour retrouver nos principes de jeu, nos automatismes et bien entendu continuer à améliorer certaines situations de match.

Avez-vous hâte de reprendre la compétition et retrouver votre public ?
Evidemment ! Nos supporters comme nous, avons envie et besoin de retrouver l’ambiance d’un match. Ce partage nous manque à tous. Il faut encore patienter un peu mais les « retrouvailles » seront d’autant plus fortes !!